• 04 07 85 L'énergie Cosmique, l'entrée dans les temples, les méditations de groupe

    Question : L’énergie cosmique qui veut être manifestée doit subir la loi du mouvement. Ma question est la suivante : Si l’on veut s’ouvrir à cette énergie pour la diffuser à notre tour, comment doit-on penser à retourner au non mouvement, c'est à dire, mort et éternité,  comme il a été enseigné ?

    Ton problème est qu’il te paraît qu’il y a dans la phrase des contradictions, mais il n’y a pas de contradictions. Alors je t’explique.

    L’énergie est la base de tout, je dirai même le cœur de tout car dans l’énergie il y a la conscience liée à la mort. L’énergie c’est ce qui a engendré aussi bien ce que tu es, que le monde et la matière, ce que tu es en tant qu’esprit et ce que tu es donc en tant que chair. Pour engendrer ce phénomène qui est un phénomène d’extériorisation. C’est parce qu’il y a extériorisation qu’il y a mouvement. Et pour engendrer ce phénomène, il faut justement du mouvement, pourquoi ? Parce que l’énergie en elle-même est fixe, l’énergie centralisé comme la conscience est centralisée. Le non-mouvement, est l’origine de toute énergie, de toute vibration, de tout esprit. Pour engendrer, il faut donc pas créer le contraire du non-mouvement. Il faut créer une dynamique et cette dynamique, c’est ce qui permet à l’énergie d’avoir son potentiel justement énergétique c'est-à-dire qu’elle n’est plus à l’état de conscience, elle devient de l’énergie dynamique, elle devient vibratoire.

    A l’origine, il n’y est que la conscience, si tu veux, imagine un peu schématiquement bien que cela soit difficile de te faire prendre conscience du véritable cheminement des choses, de la nature des choses. Imagine un point qui n’est que conscience, ce point projette selon des plans, des archétypes. Dans cette projection, il y a dynamisation de la conscience et c’est cela qui devient de l’énergie. C’est la dynamisation qu’obtient la conscience par la projection qui « fola », l’énergie. C’est par là même que l’on peut tirer la loi évidente que tout est conscience, que l’énergie est conscience et intelligence, c’est en faite qu’il n’y a que la conscience, mais le fait de projeter cette conscience dynamise cette particule, les particules, la charge de vibration, d’une fréquence vibratoire et alors ce n’est plus simplement de la conscience mais cela devient de l’énergie intelligente.

    Comprends-tu ? Ca c’est pour t’expliquer la nature de l’énergie parce que j’insiste toujours pour dire que l’énergie c’est de l’intelligence et l’intelligence c’est de l’énergie, voilà pourquoi.

    Maintenant lorsque tu veux faire passer les énergies à travers toi pour la diffuser pour la répandre, il faut que tu fasses ce canal dont j’ai si souvent parlé et dont je ne reparlerai pas. Et pourquoi la renvoyer, parce que justement l’énergie au point et dans la nature si vous vous la recevez, elle est en plein mouvement. Donc il faut que vous, canaux de ces énergies, vous fassiez partie et soyez partie du mouvement. Donc il faut, comme si vous étiez une étape de la roue de l’énergie, que vous soyez des canaux et qu'en même temps que vous pensiez renvoyer l’énergie à sa source de l’énergie. Et quelle est la source de l’énergie, va-t-elle aller à son point fixe, va-t-elle retourner en son point, non pas celle dont vous vous servez. Celle dont vous vous servez va retourner tout simplement dans son cycle, dans sa circonférence d’action dans ces univers. Elle ne va pas retourner à la source, à son non-mouvement, la pure conscience.

    Pourquoi ?

    Parce que c’est le travail de l’homme, ce n’est pas le travail de l’énergie. L’énergie cosmique, celle dont vous vous servez est là comme un matériel pour vous, vous qui devez retourner à cette source. Si on avait donné un programme évolutionnel à l’énergie aussi, alors mais ce serait, non pas la catastrophe, il n’y aurait pas de cohésion, il n’y aurait rien où vous pourriez travailler. L’énergie n’a pas à retourner à son point fixe, l’énergie est à faire circuler parce qu'elle est en mouvement et vous en tant qu’instrument de cette énergie vous devez être parti du mouvement comme la main, cette extrémité, fait parti du mouvement lorsque je l’agite, regarde la main bouge parce que je l’agite, vous vous devez être cette main et mon geste peut s’extérioriser peut avoir pour vous une expression, une signification parce que cette extrémité bouge. Si elle ne bouge pas, par exemple cet esprit, cette conscience recevait simplement l’impulsion du geste et ne la rendait pas, alors il n’y aurait aucune signification pour vous. C’est ce qui passe lorsque l’individu reçoit l’énergie, soit pendant les rituels, soit pendant les initiations, soit ailleurs dans les occasions que donnent justement le Maître, initiateur du monde, c’est ce que fait justement l’individu quand il la reçoit et qu’il ne l’extériorise pas, alors il n’y a pas d’interprétation, d’extériorisation, de signification, il n’y a pas d’évidence. L’individu n’expérimente pas donc en lui-même la lumière qu’il a reçu, et cela n’est rien à expérimenter non plus pour les autres. C’est pour ça que quoi que vous fassiez, il faut immédiatement l’intégration, l’intégration, l’expérience pour que cela devienne quelque chose qui se diffuse. L’énergie, c’est pareil, maintenant j’espère que cela est clair dans ton esprit, as-tu compris ?

    Réponse : Tout à fait, je te remercie.

    Pastor : Es-tu sûr d’avoir compris la nature de l’énergie ? (rire dans la salle) alors je te dis encore deux trois mots très court. La nature de l’énergie, comme on le sait, l’énergie plus on la considère sur des plans tel que le plan terrestre plus elle paraît diverse.

    Comment imaginer que cette énergie, qui en fait comme je te l’ai expliquée est universelle, une, qui n’a donc qu’une seule fréquence, comment peut-on imaginer qu’elle est toutes ces diversifications, si bien que l’on eut même l’utilisée à des fins mauvaises, comme pour les envoutements ou la magie noire, c’est la même énergie, pourtant en vérité.

    C’est parce que l’énergie, c’est comme votre conscience, votre personnalité, comme je parlais tout à l’heure. L’énergie plus elle descend dans la matière, dans les mondes, plus elle aussi, devient le contraire de ce qu’elle est en vérité. Donc en image, bien que cela ne soit pas, mais pour que cela soit clair dans ton esprit, si cela était possible de créer des mondes encore plus denses automatiquement ces mondes deviendraient de plus en plus infernaux, car plus l’énergie descendrait, plus elle deviendrait ténébreuse, c’est pour cela l’on a dit dans ce livre sacré que le monde était dans les ténèbres, et de là, de cette parole malheureuse, mal interprété a découlé toute une religion malsaine qui a culpabilisée l’homme, qui le rendait pêcheur, parce que l’on a dit le monde est dans les ténèbres, voilà, la phrase malheureuse.

    Mais c’était tout simplement une phrase qui expliquait une réalité vibratoire, parce que plus l’énergie descend, c'est-à-dire s’éloigne de son point d’extériorisation et plus elle descend dans la matière et plus elle devient le contraire de ce qu’elle est, comme vous-même, votre personnalité est le contraire de votre archétype cosmique. Plus il y aurait des mondes, si on pouvait les créer encore plus bas, Dieu merci, on s’est arrêté à un certain niveau, ce serait obligatoirement des mondes infernaux, des mondes de magiciens noirs, des mondes d’horreurs, parce que l’énergie elle-même serait quelque chose de diabolique, de véritablement diabolique à ce moment là, sans espoir de retour pratiquement, parce que pour aller transformer toutes ces fréquences, ce serait impossible, c’est pour te faire comprendre la nature de l’énergie, elle est impersonnelle, et c’est pour cela que l’on peut l’utiliser, en la diversification de ses fréquences sur le plan terrestre, aussi bien pour le bien que pour le mal.

    La seule épée qu’il y ait, à ce moment là, c’est la conscience de l’homme et la conscience des autres hommes et des maîtres et des guides mais l’homme il peut faire absolument ce qu’il veut parce que l’énergie est impersonnelle. Mais sitôt que tu vas chercher des énergies dans des plans subtils, donc plus élevés, plus prêts du point d’extériorisation primal, principal, plus tu vas chercher l'énergie dans ce plan là, plus l’énergie a elle aussi conscience de sa divinité, et elle aussi porteuse des lois cosmiques, et à ce moment là c’est l’énergie elle-même que tu appelles qui devient la justice. C'est-à-dire admettons qu’un magicien se tromperait et appellerait l’énergie christique, immédiatement il serait réduit en cendres, à ce moment là dans ce type d’énergie, la justice est la loi, parce que cette énergie est proche d’un plan cosmique et que cette énergie en a conscience, elle est consciente d’elle-même non pas au sens ou toi tu es conscient, c'est-à-dire qu’elle n’a pas d’individualité, mais qu’elle est conscience aussi et plus tu montes comme cela et plus tu retrouves une énergie  qui est conscience, juste qu’à trouver finalement ce que tout le monde cherche l'Être suprême.

    Alors L’Être Suprême, puisqu’il est tout cela, est-il aussi ce que l’on pourrait appeler le diable, je te dis oui, est-il aussi ce que l’on a appelé le diable, je te dis oui, parce que c’est le phénomène de l’énergie.

    Plus Dieu, s’éloigne de lui-même, plus il devient le contraire de lui-même. C’est pour cela, à un certains moment il faut arrêter la création, dans sa densité aussi, dans sa qualité aussi, dans sa possibilité d’être dense et matérielle, parce que sinon on arriverait à un anti-monde spirituel, ce qui n’a rien avoir avec les forces noires, les forces involutionnaires, cette bande de rebelles comme on pourrait les appeler. Ce serait carrément un anti-monde, un monde noir, et qui serait aussi puissant que le monde blanc, car justement existerait à l'état aussi puissant un Dieu qui est Dieu mais noir. Voilà ce que je voulais spécifier pour la nature de l’énergie.

    Question : Encore une question suivante…. Au sujet d’une réponse que vous nous aviez faite. Nous parlions de nos loges qu’elles soient Martiniste ou Maçonnique, vous nous avez dit qu’un nouveau n’était pas forcément une personne qu’il fallait instruire d’abord mais qu’il fallait aimer d’un amour luminaire. Alors avant de l’initier ou de l’instruire, devons nous nous adresser à vous pour savoir ce que chercherait réellement cet individu ?

    Je t’en prie mon frère, je t’apprends à être libre, et pour que tu sois libre, il faut que tu sois maître de toi-même que tu es la connaissance de toi-même donc obligatoirement la connaissance des autres. Moi je veux bien venir participer à ton travail, c’est de bon cœur, je veux bien venir te dire, celui-là il faut telle chose et celui-là autre chose, mais je ne veux pas faire cela par respect pour toi, tu ne dois pas devenir mon sous-fifre, tu ne dois pas devenir mon esclave, mon exécutant, tu dois être mon collaborateur, n’attend pas ma parole comme tu attendrais un ordre, alors ne t’inquiète pas, essaie de percevoir l’autre, c’est si facile quand on essaie. Immédiatement qui est un petit peu psychologue sait si la personne qui est en face a besoin d’être comprise et soutenue ou si elle a besoin qu’on lui stabilise l’esprit, parce que les gens sont tellement nerveux, si elle a besoin qu’on lui montre que les défauts ne sont pas des défauts, qu’on lui enlève ses traumatismes, ou ses hontes, ou qu’on lui explique l’univers ou bien qu’on lui parle des Maîtres. Tout ça tu peux le savoir de toi-même et je te le dis c’est très facile. Il faut tout simplement parler.

    Autrefois pour entrer dans les temples, il fallait des mois où celui qui était le prétendant était interrogé ou il était soumis à des épreuves par le corps et par l’esprit. Tout cela parce que justement les individus voulaient savoir à qui il avait à faire. Ce qui permettait au temple d’avoir toujours de gens choisis.

    Maintenant que se passe-t-il ? Les temples sont ouverts à tout le monde. Ce qui est examen, n’est plus qu’une symbolique de ce qui était autrefois une véritable sélection. Puisque la loi est ainsi aujourd'hui afin que tout le monde puisse entendre la parole, il n’en reste pas moins, que vous devez faire, si votre cœur vous le permet de le faire, si votre conscience vous indique de le faire, puisque déjà les structures des temples ont été donnée, donc vous pouvez tout simplement appliquer les structures, pas besoin de vous donner du travail supplémentaire, si le temple peut marcher autrement, si vous avez la conscience professionnelle de le faire, rien ne vous empêche de faire en sorte que l’examen soit véritable. De mettre l’un ou les prétendants fassent à des interrogateurs, pour que l’interrogateur essaie de situer plutôt la psychologie de l’individu, plus que comme autrefois savoir si l’individu était véritablement digne et intéressé par le temple. Et alors tu sauras ce qu’il faut véritablement donner à l’individu. Mais encore une fois, bien que j’ai parlé d’amour, je ne pense pas avoir oublier le terme de justice.

    Donner de l’amour à tous, c’est très bien, c’est tellement beau, tellement chrétien, et c’est quelque chose que vous pouvez faire à l’individu même si vous lui refusez d’entrer dans le temple, vous pouvez continuer de le voir comme ami, ou lui dire revient dans un an mais entre temps continue  à avoir des contacts avec nous. Viens à des petits travaux, ou viens chez moi pour que l’on puisse faire du tri dans ta personnalité, que l’on puisse essayer de développer tes convictions, que tu ne rentres pas chez nous comme si tu entrais dans l’arche de Noé en croyant que ton âme va être sauvée etc. etc.

    Donc il faut avoir aussi l’esprit de justice, et la justice c’est savoir laisser hors du temple celui qui ne serait pas un bon pilier pour le temple. Et savoir plutôt lui adresser l’adresse d’un psychiatre ou d’un psychologue ou d’un masseur ou des choses comme cela, si c’est davantage justement de ces gens là dont il a besoin. Et encore une fois je te le dis, pour ce qui est de la perception toi-même tu peux le faire et tout seul.

    Sois à l’écoute et à l’instant où tu essaies d’introspecter la personne, regarde là au niveau du troisième œil. Naturellement, ne soit pas là à fixer comme si  la personne aurait l’impression d’être hypnotisée, regarde là de façon détendue mais profonde. Essaie par contre d’avoir une attitude beaucoup plus souple, par exemple, ta main comme cela ou comme ceci, pour qu’il ne s’aperçoit pas de la profondeur de ton regard. Pose ta question, envoi ta question dans le troisième œil de l’autre, parce que c’est le siège de sa conscience objective, le siège de sa mémoire, de son intellect. Envoie la question, non pas à ses oreilles, envoie la question au tréfonds de son être et puis fixe-le et pendant qu’il te parle, continue de le fixer et tu verras je te l’assure, que tu auras la perception immédiate, peut-être pas tout de suite mais au bout de quelques personnes, tu auras la perception immédiate si l’individu se livre totalement, s’il te joue une comédie, ou bien où est son problème, si c’est une psychologie qui est instable ou une recherche mystique sincère, tu le seras je te le dis. Et moi encore une fois je le répète, je préfère travailler avec un frère qui sait aussi se débrouiller par lui-même pour que de ce fait même j’enrichisse sont travail, plutôt que de venir faire un travail qui restera pauvre parce que je vais perdre du temps et de l’énergie à venir faire à ce que toi, par ta grandeur d’âme, par l’acquis de tes expériences, tu aurais pu faire, tu me comprends ?

    Réponse : Merci. Entraîne-toi, fais-le. 

    Question : Concernant notre fiabilité dans le groupe, est-ce que nous pourrions peut-être, j’ai pensé dans une méditation, nous pourrions peut-être créer tous ensemble dans le cœur, par nous-mêmes, notre prière de groupe ?

    Ta proposition est bonne, vous pouvez utiliser la grande invocation et le notre Père de manière séparée, ou uniquement l’un ou uniquement l’autre ou un mantra bouddhiste, peu importe. Si vous voulez choisir un instrument vous pouvez vous-mêmes vous construire une prière avec des mots qui suscitent en vous des états qui correspondent à des clichés qui exaltent vos vibrations, vous pouvez vous concerter pour créer une telle prière, c’est une bonne idée, il faut toujours quelque chose de vibratoire et la parole est vibratoire, comme vous pouvez simplement choisir un morceau de musique pour débuter justement vos méditations, vos travaux de groupe. L’idée de se servir d’un instrument est la bonne idée. Mais l’instrument après ne dépend que votre consentement mutuel et ne dépend que de votre sensibilité aussi à y trouver la même exaltation, la même harmonie pour que la cohésion soit.

    Alors tu me parles du Notre Père. Je connais mon frère, et il serait très content d’avoir entendu ça. Prenez le si vous voulez le Notre Père, nous, nous n’avons pas de préférences pour une prière ou pour une autre, notre préférence va à votre cœur à l’état et à la lumière de votre cœur. Maintenant naturellement, si tu me parles du Notre Père, je ne peux que te dire que c’est une bonne prière, car le cœur de ce que celui qui l’a donné était tellement pur, que forcément la parole est restée pur, mais je ne veux pas dire que vous devez prendre le Notre Père. J’ai tout simplement une joie qui passe à savoir que le Notre Père, de notre frère est si appréciée.

    Merci

    N’oubliez pas la flamme, utilisez tous les moyens que vous voulez, mais surtout n’oubliez pas la flamme. La flamme si possible toujours au centre. Si vous ne pouvez pas la mettre au centre, au moins dans les quatre coins des endroits où vous vous trouvez, de façon que les angles qui sont des arrêtes, qui sont des ruptures soient d’une certaines manières prolongées éthériquement par la flamme, que vous soyez en quelques sortes comme dans une sphère éthérique. Pourquoi une sphère ? Parce que c’est important au niveau des énergies. Si on prend la sphère sur le plan matériel, on s’aperçoit que c’est une onde forme qui harmonise et qui centralise dans son cœur, pour dynamiser. Si on l’a prend sur un plan éthérique, c'est-à-dire si on met dans une pièce qui est rectangulaire des bougies, ça arrondit d’une certaine manière les angles pour faire de l’endroit où vous êtes quelque chose de sphérique et vous vous trouvez à l’intérieur de cette sphère. Donc éthériquement les énergies qui vont venir qui vont passer par ce qui est éthérique, vont être harmonisées et vont être au maximum de leur dynamisation quand elles vont arriver sur vous car vous vous trouvez au centre de la sphère éthérique. Voilà, si vous ne pouvez pas mettre des bougies à des angles, cela peu importe, c’était pour entrer dans le détail des choses, une bougie au milieu fera aussi bien l’affaire parce qu’à ce moment là, la bougie est une antenne et l’énergie vient droite. Comme vous pouvez mettre les bougies en triangle, avec la base du triangle toujours appuyée sur le nord, c'est-à-dire que la pointe doit être au sud. Toutes ces ondes de forme, nous pouvons les étudier, nous pouvons en reparler mais l’important encore c’est avoir au moins une flamme, que cette flamme soit existante chez vous. Voilà ce que je voulais dire.

    Nous pensions également nous réunir pour faire des méditations de groupe, est ce qu’il y aurait un schéma particulier que nous pourrions employer qui serait mieux pour créer cet égrégore que nous voulons créer ?

    Quand un groupe est naissant, il faudrait que vous passiez un temps, pour des méditations qui seraient pour vous-mêmes. C'est-à-dire que vous vous réunissez en groupe certes, mais que vous fassiez cet éveil dont je vous ai parlé tout à l’heure, dont je vous ai montré la démarche tout à l’heure. Que vous fassiez cet éveil et cette prise de conscience de votre propre lumière, ceci uniquement votre groupe et ensuite appliquer une autre méthode de méditation quand ils ‘agit de faire méditer les autres, c'est-à-dire des assistants de méditation, alors là choisissez des méthodes, là oui, mais il faudrait que vous méditiez en groupe fermé aussi, pour développez vos acquis individuel et prise de conscience individuel et ainsi constituer sur un plan subtil, en tant qu’égrégore votre groupe, pour qu’ensuite, vous, réservoir, qui avaient pris l’énergie cosmique, vous alliez déverser l’énergie sur ceux qui viendront vous voir où ceux que vous rencontrerez.

    Alors quel cheminement prendre pour ces exercices ? Les méditations sont nombreuses, ce qui compte c’est que toujours quand vous commenciez les méditations, vous vous mettiez sous la protection, soit de la hiérarchie, soit d’un groupe de Maîtres et c’est pareil lorsque vous ferez des méditations avec des gens.

    Pourquoi est-ce important ? Parce que la méditation est une ouverture, une porte ouverte bien sûr et à ce moment là, selon l’état d’esprit des individus, selon ce qu’il auront vécu dans la journée, selon l’état de leur ignorance, sitôt que les individus seront sorties de la méditation cette ouverture va se poursuivre, et comme nous retombons dans des vibrations plus lourdes alors c’est une ouverture pour des choses lourdes qui va se passer. C’est pour çà que votre première responsabilité dans la méditation c’est de consacrer les gens à la méditation, et c’est là que l’acquis des rituels est très important. Comme cela vous saurez, comment consacrer la personne de façon à la protéger, de tous ceux qui voudraient utiliser mauvaisement ces ouvertures qui ont pour but d’évoluer l’homme. Donc commencer toujours vos travaux en vous mettant sous la protection et pour cela vous avez naturellement tout ce que votre rituel peut vous apporter de bon et d’efficace. Ne dissocier pas votre groupe de vos activités spirituelles, au contraire. Faites en sorte que vos acquis que ce soit par la franc-maçonnerie, par le martinisme, par les rosicruciens, que ce soit par les choses qui sont plus orientales, par les sectes hindous, peu importe, ce qui compte c’est que vous fassiez pénétration de ces acquis lumineux justement dans vos activités, quels soient pour la formation d’un groupe qui voudrait être anonyme pour ne pas par exemple faire fuir un certains type de personne, qu’importe, il faut que vous fassiez les choses qui sont bonnes.

    Il faut que vous fassiez les choses du rituel et si les gens vous demande, qu’est ce que c’est, à quel ordre cela appartient-il ? Dites pas, ça appartient aux Francs-maçons, ça appartient aux Martinistes, dites les francs-maçons et les martinistes ont été inspirés par ce qui est cosmique pour justement faire tel ou tel chose. Si vous dites, c’est francs maçons c’est martiniste, les gens vont dire, non, je ne veux pas être francs maçons, je ne veux pas être travaillé avec les martinistes. Mais si vous leurs démontrez, que la Franc-maçonnerie, le Martinisme et les Rosicruciens et tous les autres groupes ont été inspirés par une source unique et que maintenant cette source unique  vous ne vous servez pas du nom des sociétés qui exploitent cette source unique alors vous pourrez rendre son universalité à cette chose qui s’est trouvée étiqueter, qui s’est trouvée justement limiter par le nom qu’elle portait, limitée dans l’action et dans le type de personne qu’elle pouvait touchée. Alors, voilà, quelle méthode de méditation utilisée ?

    Vous les connaissez, vous pouvez utiliser certains jours quelque chose de très dynamique, le lendemain quelque chose pour éliminer les traumatismes de l’individu, organiser des choses de façon cyclique pour que l’individu soit pris en compte sous tout ces aspects, c'est-à-dire, commencer par exemple avec trois jours de méditation dans la semaine et dire à l’individu, voici le programme de méditation. Le premier jour, nous avons une méditation pour éliminer les complexes, les traumatismes, et c’est avec tel type d’énergie, de rituels que nous travaillons sous la guidance de tel ou tel Maître par exemple pour ceux qui veulent en savoir plus, puis la deuxième séance servira simplement à consolider le corps astral et éthérique pour le préparer à recevoir une énergie plus grande. Alors cette initiation va être menée par telle et telle énergie, par tel groupe d’entités cosmiques et puis le troisième jour c’est enfin pour un éveil de l’âme puisque l’esprit a été stabilisé, purifié, que les corps éthériques et astraux ont été préparé à recevoir les énergies, il ne manque plus qu’à faire une jonction, un déclic au niveau de l’âme et trois plans ont été préparé. Voilà par exemple des méthodes, celle-ci je te la propose mais ce n’est pas pour demain que vous pourrez l’établir, j’en suis très conscient mais c’était pour te parler de la diversité de ce qu’il peut être crée.

    Si vous vous commencez, je pourrais tout faire à travers vous, demain je pourrai vous donner un autre programme, qui lui ressemblera ou qui sera plus complet, ou moins complet, plus simple qu’importe, qui sera d’après vous ce que vous pourrez faire à ce moment-là. Ce qui compte c’est que vous vous édifiez, vous voulez faire ce groupe, faites-le frères et sœurs, ayez la conviction. Alors demain ne soyez pas...très sérieusement maintenant on va faire une groupe, je vais passer mes weekend, mes loisirs à cela, je deviens très sérieux, je ne mange plus de viande, je ne bois plus d’alcool, je ne fume plus, parce qu’il faut que je médite, parce qu’il faut que les vibrations de la hiérarchie descendent, parce qu’il faut que je bénisse, il faut que je sois le sauveur et non, soyez libre, mangez, buvez, un petit peu pas trop, fumez raisonnablement, mais soyez vivant, c’est en aimant la vie que vous connaitrez, la véritable nature de la vie, ceux qui renient la vie dans son principe même ne peuvent pas connaître la vibration de la vie. Qu’est ce que la vie ? La vie, c’est l’entité cosmique en plein épanouissement, en plein délire de création. Allez-vous ne pas goûter à ce délire ? Allez-vous rester froid, refuser comme des ascètes, dire non. Mon Dieu toi du délire, moi je reste sage. Allez-vous avoir ce comportement ? Non, profitez de la vie.

    Puisque Dieu est assez joyeux et heureux pour tout créer, les fleurs, les ruisseaux, les oiseaux, les hommes, l’amour, puisque Dieu est assez fou de joie pour créer cette choses là, mais pourquoi rester si sombre. Ce qui vous fait rester sombre face à ce fantasme de création, c’est que justement vous ne savez pas vivre cette création comme Dieu lui-même la vie, comme Dieu lui-même l'a crée. Alors dans la vérité, la franchise, l’authenticité, prenez la vie à plein le corps, plein esprit, plein le cœur, saturer vous de la vibration de la vie mais vivez cette chose d’une façon correct en accord avec les lois. Et vous vous apercevrez que vous pourrez tout faire, absolument tout. Parce que vous avez le droit. Dieu vous a-t-il promenez la carotte de la création pour vous faire sentir son odeur et ne jamais vous permettre de la manger? Non. Quel esprit serait-il s’il s’amusait à vous faire souffrir, et voici, tu vois il y a les femmes mais attention, pas touche, et aux femmes pareil, et voici la vigne tu vas en faire du vin et attention pas touche. Mais Dieu n’est pas ce dieu là, il n’est pas tortionnaire, imaginez donc un peu ce Dieu qui aurait créé la vie pour que vous en détachiez. Non il n’a pas créé la vie pour que vous vous en détachiez. Il n’a pas donné à la vie cet aspect de torture. Il a créé la vie  pour que vous la viviez, mais, mais qu’elle est ce mais, mais il faut la vivre telle qu’elle a été crée, et non pas telle que les humains ont l’habitude de la vivre, telle que le peu de connaissance qu’ils ont leur permettent de la vivre ; Il faut la vivre telle quelle est. Face à cette fleur que vous regarderez, essayez d’y voir tout l’épanouissement du cosmos, tout le déferlement des énergies cosmiques, toute la beauté divine,  toute la beauté des femmes réunies, toute la beauté des hommes épanouis. Essayer de comprendre la vie dans sa réalité. Les gens passent devant les fleurs et ils se disent, c’est des fleurs, ça a des racines, ça dégage des odeurs, c’est tout ce qu’ils connaissent de la fleur, mais prenez la fleur, regarder là, en la regardant forcément vous allez ….

    « 1984 - Conférence n°3 - Hiérarchie planétaire et Dévas09 11 90 Quel est le rôle des artistes dans l'évolution spirituelle ? Faire définitivement grandir l'enfant en nous. »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :