• 1984 - Conférences n°3 : Incantation, rituels, forces positives, négatives et évolution planétaires

    • Question à propos de l’incantation dans le développement spirituel.

    L’incantation se fait justement lorsque l’on veut être aidé. À n’importe quel moment, sitôt que vous émettez un appel, c’est-à-dire un besoin d’aide, un cri ‘au secours’, l’invocation part de votre cœur. C’est une prière, car c’est cela la véritable prière.

    À ce moment-là, obligatoirement, cela résonne dans le Cosmos et le Maître vous entend, le Maître auquel vous êtes attaché, on le nomme aussi ‘ange gardien’ pour ceux qui veulent croire en cette forme d’ombre et de lumière, mais il y a toutes sortes d’anges gardiens.

    Le Maîtres, en ce sens, régit en quelque sorte un groupe d’âmes. Mais quand il s’agit d’individus tournés vers la lumière, il ne s’agit plus d’ange-gardien. Il s’agit, au contraire, de Maître Spirituel, parce qu’un homme n’a plus besoin d’ange gardien parce que la vie n’est plus physique, mais elle devient aussi spirituelle. Donc, un ange gardien ne suffit plus, l’ange-gardien, au sens courant du terme sur la Terre.

    Sitôt donc que l’on s’avance sur le chemin, aussi petit qu’il soit à faire, on rentre sous la surveillance d’un Maître Spirituel, obligatoirement.

    Donc, puisque, vous, vous travaillez déjà sur le chemin de la Lumière, puisque vous voulez élever matériellement, et non plus seulement pour votre propre évolution, l’appel se fait donc entendre de plus en plus fort, et le Maître devient, non seulement votre surveillant, mais devient le protecteur de vos œuvres en même temps.

    Quand je parle du Maître, je parle de celui qui est assez élevé dans la Hiérarchie Planétaire pour être considéré comme un Maître. Mais, en réalité, ce sont des gens en dessous de lui qui vous surveillent et vont rapporter, à lui, ce que vous avez fait, parce que ce que vous faîtes doit être en accord avec ce que le Maître doit lui aussi faire sur la planète.

    C’est pour cela que vous ne faîtes rien de par vous-mêmes, non, vous ne faîtes que ce qui vous est inspiré. À l’instant où votre inspiration ne suivra pas le plan qui est établit, et que le Maître de la Hiérarchie Planétaire doit justement établir sur la Terre, à ce moment-là, si vous avez suffisamment planté votre idée, planté vos désirs, en forme-pensée, cela s’effectuera dans la matière.

    Mais cela ne durera pas, parce que étant donné que la pleine pensée n’a pas une durée de vie suffisamment longue en elle-même, elle s’évanouira dès qu’elle n’aura plus la protection justement de votre force-créatrice. Parce que, justement, un centre, comme celui que vous voulez bâtir, doit demander une énergie constamment renouvelée pour être justement perpétuée. Mais, si cette énergie, si cette force-créatrice n’est pas puisée dans votre mental, elle doit l’être donc dans les Forces Cosmiques.

    Sitôt donc que vous ne faîtes plus parti du plan établi, vous ne bénéficiez donc plus des Forces Cosmiques. Vous n’êtes plus qu’avec vos propres pensées-créatrices, qui deviennent minimes, donc le centre se meurt.

    Mais, si vous restez dans les plans établis par la Hiérarchie, alors ce sont les forces de la Hiérarchie qui viendront perpétuer l’aide et la nourriront. Et le Maître se manifestera. En ce sens, je veux dire, je ne parle pas d’apparition de Maître dans votre centre, et en ce sens, je veux dire que leurs forces seront présentes, et cela est mieux que si ils y étaient venus de par leurs corps. Leurs forces seront là et agiront.

    En ce sens, je veux vous dire que l’invocation ou les incantations sont bonnes. Tout cela est utile dans le sens où vous voulez, à un moment donné, à un moment très précis, à une heure précise, appeler un maximum de la force d’un certain plan, d’une certaine dimension.

    Mais pour que, par exemple un centre soit alimenté régulièrement, avec la même intensité et le même type d’énergie, il faut qu’il y ait justement autre chose que l’invocation ou l’incantation à un Maître. Il faut simplement faire parti du plan, de façon à ce que l’énergie, la pensée, la conscience du Maître soit rivée à la Terre, soit rivée à ce centre et qu’il en soit le cœur flamboyant.

    • Est-ce qu’on peut avoir des précisions sur le travail qu’on aura à y faire ? Cela nous dirigerait déjà dans nos recherches...

    Tu veux que je te dise le plan du centre. Le centre se situe en trois parties, je te l’ai déjà dis. D’abord, apprendre quelque chose que la masse de la planète pourra s’identifier dedans, c’est-à-dire qu’elle pourra y chercher quelque chose de tout à fait quotidien, que l’on a nommé dans d’autres sphères ‘l’Art de Vivre’. Cela doit se déferler sur la planète, comme je vous l’ai dis hier.

    Il faut donc pouvoir toucher chaque Être de la planète, chaque Être qui vient à vous, parce que ceux qui viendront à vous ne seront pas forcément concernés par la spiritualité, mais seront, peut-être, concernés uniquement par un problème, soit psychologique, soit du genre médiumnité, soit du genre de la maladie. Il faut donc que vous puissiez les toucher dans leur quotidien par quelque chose qui s’appelle ‘l’Art de Vivre’.

    Ensuite, vous passerez à quelque chose de beaucoup plus métaphysique en leur parlant de leur âme, en les considérant dans leur âme par rapport au corps, c’est-à-dire les maladies, tous les problèmes psychosomatiques, le problème des énergies… Tout cela, vous leur apprendrez.

    Mais il y a encore quelque chose au dessus de cela que vous avez nommé un soir ‘Rituel’. Il faudra leur apprendre à vivre en eux-mêmes, constamment, comme s’il étaient en train d’effectuer un Rituel, justement en commençant par l’Art de Vivre.

    Vivez constamment en vous-mêmes comme si vous étiez en train d’effectuer un Rituel, c’est-à-dire, comme je vous ai dit au début, créez des appels, créez une communion avec les Maîtres, ou les Forces, ou les Vies Angéliques du Cosmos, ou le Cosmos lui-même, de façon à vivre en osmose avec ce qui est plus grand que vous, de façon à devenir cette grandeur justement.

    • Intervention inaudible.

    Il ne s’agit pas de leur inculquer un Rituel à base de matériaux, non : un Rituel à base de leur propre pensée et de leur propre force intérieure. Parce que, sitôt que vous vous mettez à penser, déjà, vous engagez un Rituel, parce que la pensée elle-même est créatrice, la pensée est magicienne.

    Donc, il faut commencer par éduquer les gens dans leur façon de penser, de concevoir, et c’est pour cela que j’insiste tant afin que vous compreniez comment je conçois, comment nous concevons, comment nous déterminons la nature de chaque mot, la nature de chaque concept, la nature de chaque principe, de façon à ce que votre propre pensée soit en elle-même un Rituel de haute qualité, et non plus quelque chose qui a souvent – souvent j’ai dit – souvent à voir avec la magie presque noire.

    Déjà, en initiant des magiciens, le problème, c’est qu’en utilisant la force pensée, la force créatrice du conscient, donc avec des moyens plutôt négatifs, ils deviennent des magiciens noirs, et ainsi s’en vont dans les ténèbres.

    Il faut donc, dans le centre, en premier, apprendre aux gens à vivre selon un Rituel de pensées positives, de façon à ce que leur magie noire devienne de la magie blanche, parce que la pensée est créatrice, la pensée est magicienne.

    Il faut faire prendre conscience de cela aux gens. Ils ne se doutent pas de cette force qui est en eux. Bien-sûr, ils se doutent, puisque maintenant les livres en parlent, puisque maintenant les gens en parlent, ils se doutent qu’un pouvoir est dans l’Homme.

    Mais ils ne regardent pas que ce pouvoir peut devenir noir à leur insu. Ils ne se doutent pas d’être des magiciens noirs à leur propre insu, parce que leur teint n’est pas forcément méchant, ni mauvais. Mais il faut leur mettre les points sur les ‘i’, leur apprendre à voir où se situe la véritable magie noire et la véritable magie blanche.

    Il ne suffit pas de revêtir une cape noire, avec une épée noire, et puis hurler à la lune les soirs où justement les forces négatives se déchaînent du centre de la Terre pour faire l’équilibre avec les équinoxes. Non, cela ne suffit pas pour être un magicien noir.

    Être un magicien noir, c’est l’être tout simplement en ayant des attitudes négatives envers les gens, en pensant des choses mauvaises, pour eux et envers eux. C’est cela le magicien noir avant tout. Ce n’est pas tellement celui qui prends l’épée et la cape, ce n’est pas tellement celui-là.

    Non, parce que celui-là est conscient du mal qu’il fait. Celui-là, à la limite, est quelqu’un qui n’est pas perdu, parce que, justement, celui-là sait qu’il fait quelque chose qu’il devra payer. Il sait qu’il fait le mal, et le simple fait qu’il ait la conscience de faire le mal prouve que, déjà, il sait la différence entre le bien et le mal.

    Tandis que celui qui fait le mal sans en être conscient, celui-là est perdu parce qu’il ne sait pas où est la différence entre le bien et le mal. Tout est affaire de Conscience, et, dans la progression, tout est affaire de Conscience.

    Croyez-nous, ici, dans notre Ciel, nous préférons venir vers un certain Maître qui fait justement des cérémonies de magie noire, nous allons plutôt essayer de le sauver lui, que de sauver quelqu’un qui fait de la magie noire inconsciemment. Parce que celui qui la fait inconsciemment, celui-là ne peut pas évoluer étant donné que sa conscience est endormie.

    Nous devons donc le laisser aller aux aléas de son évolution, aux aléas des punitions, aux aléas de tout ce qu’il va rencontrer comme événement pour lui faire prendre conscience qu’il existe un positif et un négatif, un bien et un mal.

    Tandis que le magicien noir, lui qui a pris conscience de la chose, alors celui-là, oui, nous allons nous efforcer de lui faire comprendre non seulement son erreur, mais en plus la déroute dans laquelle il s’est mis.

    • Que penser alors du fanatisme religieux qui ressurgit maintenant sur la planète, en particulier dans l’Islam. Et ne serait-ce pas des ‘magiciens noirs’, aussi, ces fanatiques religieux ?

    Je dirais ‘magiciens noirs’ dans ce sens qu’ils ne sont pas pour l’évolution du monde. En ce sens, oui, nous pouvons les dire ‘magiciens noirs’. En ce sens aussi qu’ils sont envahis, manipulés par des forces qui viennent au-delà de leurs propres intentions.n&t

    C’est-à-dire – je ne veux pas vous dépeindre un aspect trop noir, trop critique, non plus, du tableau de la Terre – mais je vous dirais qu’elle est comme coupée en deux : d’un côté, il y a ce qui est blanc, et d’un autre côté, il y a ce qui est rouge.

    Rouge, en ce sens, je veux dire ‘matériel’, très matériel, très matérialiste. Et ce matériel ne veut pas lâcher prise, ne veut pas devenir blanc justement. Le blanc, c’est justement la chose éthérée, la chose divine.

    Le matériel alors essaye de se raccrocher à des principes, essaye de survivre parce qu’il veut sa part, lui aussi, justement de nourriture et de survie sur la planète. Ce qui fait que l’on a nommé ces forces-là, les ‘légions noires’ ou encore les ‘forces négatives’. C’est tout simplement tout ce qui est très matérialiste, qui essaye de survivre, et qui veut à tout prix garder la main-mise sur la planète.

    Voyez-vous, c'est exactement le même principe, n’oubliez pas ce que je vous ai enseigné dans une autre séance à propos des cellules, justement les cellules atteintes de maladie. Je vous ai enseigné qu’il se passait le même processus pour guérir la cellule que quand un Initié est sur le chemin et qu’il rencontre un Maître.

    Là, pour la planète, c’est pareil. Et pour votre niveau mental, c’est pareil. Lorsque vous évoluez, le mental est encore vivant. Puis arrive un stade, un degré où ,justement, vous allez faire le saut à l’endroit où il n’y a plus de mental. À ce moment-là, le mental essaye d’inventer n’importe quelle ruse pour justement essayer de survivre, parce que s’il ne survit pas, il meurt, et il ne veut pas mourir. Il ne veut pas de demi-mesure, lui, il veut vivre pleinement. Donc, il essaye d’avoir des chemins pour continuer à vivre.

    Justement, en ce moment, sur la planète, vous êtes à ce niveau-là de l’évolution. Le mental des gens est justement à ce niveau-là que je vous décris.

    Donc, il y a, de la même manière que le mental se défoule, essaye de s’inventer des raisons de survivre quand il est près du Maître, de la même manière, la planète, devenant de plus en plus évoluée, entrant dans l’ère où justement chaque Être sera Illuminé, où chaque Être sera Lumineux, il y a le mental de l’aura planétaire qui essaye de trouver mille ruses, mille principes pour continuer à survivre. Et ce mental de l’aura planétaire invente des guerres, invente des fanatismes, invente des folies, invente des meurtres, invente des crimes, pour justement montrer que tout ce qui est hors de la matière, qu’elle incarne, est faux.

    Exemple : tout ce qui est religieux, maintenant, est considéré comme folie, comme idéalisme, comme utopie, parce que, justement, à côté de cela, il y a un tel déferlement de la guerre et des meurtres, que tous ceux qui veulent et aspirent vers un monde plus poétique, plus paradisiaque, sont pris pour des fous et tournés en ridicule.

    Alors que si il n’y avait pas la guerre, si il n’y avait pas les meurtres, penser et concevoir un monde paradisiaque serait une chose normale. Alors la matière, l’aura mentale matérielle de la matière, de la Terre, justement, invente des guerres pour que l’Humanité n’aille pas vers le Paradis.

    • Les forces du mal se situeraient donc essentiellement dans l’aura de la Terre ?

    C’est exact, il n’y a pas de forces du mal dans le Cosmos. Il n’y a aucune ‘légion des ténèbres’. Cela est une image pour vous faire comprendre, étant donné que chaque force, chaque énergie, peut prendre forme selon la dimension dans laquelle elle s’exprime – comme je vous ai expliqué hier aussi pour les apparitions –, étant donné que chaque énergie peut avoir une forme, et que chaque énergie peut aussi être modelée par certains esprits de la planète pour prendre forme, alors il a été dit qu’il y avait ‘légion’. Mais, en réalité, cela est tout simplement l’aura de la Terre.

    • Ce serait l’ensemble des formes pensées émises par les humains ?

    C’est exactement ça. Parce que vous, vous évoluez un par un. Mais il y a ce que vous composez, que l’on nomme ‘l’Humanité’, et qui forme le mental de la planète, l’aura de la planète, la spiritualité de la planète, et cela évolue aussi. Et cela fait la guerre aussi.

    Imaginez, c’est exactement – étant donné que tout ce qui est en bas est comme ce qui est en haut – il se passe pour votre propre évolution exactement ce qu’il se passe pour une évolution totale de la planète, exactement ce qu’il se passe pour l’évolution de la cellule. Tout suit exactement le même processus et le même chemin.

    Ce qui fait que, lorsque le disciple se trouve face au Maître, que le Maître s’approche pour l’éliminer, le mental veut encore resurgir, veut survivre et il invente des ruses pour survivre.

    Actuellement, la planète doit faire justement une évolution de masse pour aller dans l’Ère du Verseau, qui est un Homme complètement nouveau, un Homme Illuminé. Donc, le mental total de la planète, invente, de la même façon que le mental invente dans le cerveau de l’Initié, des ruses pour continuer à survivre, ou détruire justement l’avancée vers le Paradis.

    • Alors, il faut considérer dans ce sens que toutes les organisations initiatiques à la surface de la Terre, qui créent des formes-pensées positives, des formes-pensées vers l’expérimentation de la spiritualité, contrebalancent, à un certain moment donné, font un équilibre ? Et on peut même supposer qu’aussi longtemps que l’équilibre est maintenu à la surface de la Terre, entre les forces de nature spirituelle, c’est-à-dire quelles qu’elles soient, qu’elles soient produites d’une église, d’une organisation initiatique, ou de tous les Êtres qui aspirent à la spiritualité, contrebalancent dans une certaine mesure des forces maléfiques à l’œuvre, et qu’aussi longtemps que cet équilibre peut être maintenu, nous pouvons considérer qu’il n’y a pas un danger d’éclatement de la planète ?

    Non seulement elles contribuent à l’équilibre, mais en plus, justement, elles vont permettre à l’Humanité de passer dans l’autre Ère. Sans elles, il n’y aurait pas de pont. Justement, tous ces centres dont vous parlez, toutes ces églises, toutes ces écoles où l’on pratique des rituels positifs, sont justement les ponts pour faire passer l’Humanité d’un monde dans l’autre. Sans ces ponts, il n’y aurait pas de nouvelle Ère.

    Maintenant, je veux dire, quand tu nommes ‘forces maléfiques’, n’oublies pas qu’il n’y a rien de mal dans l’Univers. Il faut absolument abolir de l’esprit, les mots tels que ‘maléfique’, les mots tels que ‘démon’, les mots tels que ‘diable’, parce que cela, en réalité, n’existe pas.

    Ce sont des images qui ont été données afin de personnifier quelque chose qui était éthéré. Cela existe en tant qu’énergie, parce que les énergies sont justement la conséquence directe de l’état d’évolution de la planète entière. 

    Alors il est dit qu’il y a ‘légions noires’, mais, en réalité, il n’y a pas ‘légions noires’ qui se sont, un jour, égarées dans le Cosmos et sont venues s’emparer de la planète. Non, il y a tout simplement les êtres humains qui, par leurs états de pensée, comme je vous ai expliqué au début, sont des magiciens noirs. Ou avec conscience, ou inconsciemment, ce sont eux les ‘légions noires’.

    Et c’est pour cela qu’il faut absolument leur apprendre à penser positivement, leur apprendre un ‘Art de Vivre’, parce que tant que la masse de l’Humanité sera une magicien noire, inconsciemment ou à son propre insu, tant que cela ne sera pas rétabli, il n’y aura pas de nouvelle Ère.

    Parce que, justement, ces forces-là sont utilisées inconsciemment par les gens. Tant qu’elles sont utilisées inconsciemment, nous, nous ne pouvons rien faire sinon vous laisser évoluer.

    Tandis que si nous pouvons vous faire comprendre ou dire à quelqu’un : « Toi, même si tu ne le sais pas, maintenant je te le révèle, donc tu sais, donc tu dois changer. Par ta pensée, tu es un magicien noir et tu fais parti des ‘légions noires’, et tu travailles pour les ténèbres », alors à partir de ce moment-là, l’individu pourra se prendre en charge pour le positif, et non plus être un enfant négatif qui travaille inconsciemment pour quelque chose de ténébreux.

    Il faut rendre chaque individu responsable de sa propre pensée, responsable du statut qu’il occupe sur la planète. Il se dit : « Mais, moi, je ne vais pas faire à moi seul l’effort, il y en a des millions ». Alors là, vous lui direz : « Non, je refuse ta réponse. Je refuse ta contradiction », parce que si un seul se mettait à penser positivement, il inviterait dix autres à le faire. Et les dix autres en inviteraient dix autres, et ainsi la planète deviendrait un Eden. Si un ne commence pas, il n’y aura pas de nouvelle Ère.

    Il faut absolument que vous rendiez les gens responsables de leurs pensées, même si vous devez leur faire peur en les traitant de ‘magiciens noirs’, il faut absolument que vous leur fassiez prendre la responsabilité de leurs pensées et des énergies qu’ils émanent sur la planète.

    Chaque individu croit qu’il y a des légions qui s’affrontent dans le ciel et que l’Humanité est là comme un ballon qui passe là d’un camp à l’autre parce qu’un jour, c’est le bon Dieu qui a gagné, le lendemain c’est le diable qui a gagné. Non, dites-leur que cela est absolument faux, que c’est tout simplement qu’il y a des gens qui pensent mal et d’autres qui pensent bien.

    • Donc, quand on dit qu’on veut faire des œuvres comme ça, qu’on est un peu barré par des événements, on a l’impression que ce sont des forces qui nous nuisent...

    Parce que ce sont justement des forces qui viennent à l’encontre de l’établissement de la Lumière. Mais ce ne sont pas des forces qui ont conscience de travailler contre la Lumière. C’est tout simplement, je te l’ai dit, l’état mental totale de l’Humanité de la planète.

    • Intervention inaudible.

    Imagines ce que fait toi-même qui veux évoluer. Toi, tu veux évoluer pourtant, et c’est ce qu’il y a de plus cher en toi. Et pourtant, malgré que ce soit ton vœux le plus cher, ton mental, qui fait aussi parti de toi, cherche quand même à t’en empêcher, et pourtant, c’est toi.

    Alors imagine quand cela se passe au niveau de l’aura mental terrestre, c’est encore beaucoup plus fort, parce que justement, cela devient anonyme, cela devient planétaire. Tu peux découvrir les ruses de ton mental, tu peux chercher ce qu’il va inventer et essayer de le contrer. Mais quand ça devient anonyme, et que cela devient l’aura de la planète, cela devient beaucoup moins facile à contrer, beaucoup moins facile à prévenir, parce que justement, c’est anonyme et cela n’est plus qu’une force.

    • Et qu’est-ce qui peut nous aider à contrer ces forces ?

    Il n’y a pas à chercher à contrer. Si tu vas contre le mal, le mal te mangera, parce que l’humain est faible sur la Terre. Parce que l’humain a en lui déjà encore tellement d’Humanité, et justement tellement d’état mental, que s’il cherche à aller contre un autre mental ou un état mental, obligatoirement, cela va resurgir le sien et le conflit sera négatif.

    Ne cherche pas à aller contre les ténèbres, à combattre les ténèbres. Cherches simplement à te protéger, je ne dirais pas des ténèbres, parce qu’il n’y a pas de protection non plus à avoir contre les ténèbres, cherches simplement à être toujours dans la Lumière, sous la protection des Maîtres, dans la Voie Sacrée, en invoquant les Maîtres, en invoquant la Lumière.

    Les ténèbres ne se chassent pas comme on chasse un phoque, ne se détruisent pas comme on détruit une maison malsaine. Non, il n’y a rien de détruit dans l’Univers, tout est sublimé. Il y a une maison malsaine ? Une maison noire ? Alors, entre avec la croix de Dieu sur ton ventre, avec l’Amour de Dieu dans ton cœur, entre et place au milieu une chandelle, et ainsi tu feras la lumière là où il y avait les ténèbres.

    Ce n’est pas en rasant la maison que tu vas créer la lumière. Non, c’est en allant là où il y a les ténèbres et en y apportant ta lumière, parce que les ténèbres ne sont rien de ténébreux, justement. C’est tout simplement l’absence de Connaissance, c’est l’absence d’Amour, c’est l’absence de Sagesse.

    Donc, dans cette absence, dans cet oubli, portes justement le témoignage de ta Connaissance, de ta Sagesse. Il n’y a pas de ténèbres en vérité. Il n’y a simplement que l’oubli de la Connaissance, l’oubli de la Sagesse, l’oubli du Bien.

    • Donc il n’est pas nécessaire d’en avoir peur...

    Non seulement, il ne faut pas en avoir peur, parce que je t’en révèle sa nature. Il n’y a rien de mal, il y a tout simplement quelque chose qui est hors de la Sagesse et hors du Bien. Si tu lui amènes donc ton Bien, le mal n’est plus un mal, il devient un Bien. Je te l’ai dit, rien n’est détruit dans l’Univers, tout est sublimé en y apportant la Lumière, tout est sublimé en y apportant la Sagesse.

    C’est un cheminement complètement différent, et c’est pour cela que je veux vous apprendre davantage à penser, plutôt que de vous enseigner mon savoir, parce que, justement, si je vous apprends absolument à penser, vous allez comprendre votre Terre et vous allez comprendre l’Univers entier.

    Je n’ai pas besoin après de vous donner d’explication sur tel ou tel principe, sur telle ou telle chose. Si vous savez penser justement, vous contemplerez la chose et vous comprendrez exactement ce qu’elle est, et ce qu’elle veut dire, et ce qu’elle fait, cette chose-là.

    Tout est justement dans la conception. La conception, c’est la Connaissance elle-même. Ce n’est pas, si vous voulez, l’explication qui est la Connaissance, c’est la conception qui est la Connaissance.

    • Peut-on considérer que ce que nous appelons ces forces maléfiques, ne serait-ce que le retard, par principe, de l’évolution humaine, d’une majorité d’êtres humains, qui, parce qu’ils ne sont pas assez développés par la spiritualité, émettent des pensées négatives à la surface de la planète ?

    Non seulement ils émettent des pensées négatives, et cela crée, comme tu dis, un retard, bien que le mot ‘retard’, nous ne nous en préoccupons pas. Ce qui compte, c’est que l’événement arrive, ce n’est pas tellement le laps de temps dans lequel il doit arriver, mais c’est que l’événement arrive.

    Non seulement il y a ce problème des formes-pensées, mais en plus, regardez comme cela va chercher très loin. Étant donné que le corps, que les cellules absorbent et se transforment sous l’action des formes-pensées, ou de la pensée elle-même, il y a une dégénération des races, une dégénération des corps. Lorsqu’il y a dégénération des corps, dégénération d’une race, il y a, à ce moment-là, un refus des âmes élevées à venir s’incarner dans ces races-là.

    Ce qui fait que ce sont des âmes beaucoup plus basses qui viennent s’incarner, ce qui crée encore une perturbation et un abaissement supplémentaire de la Terre, parce que, justement, au lieu que la passation d’Ère soit faite par des gens bien intentionnés et tous envieux de spiritualité, il y a d’un côté des gens qui sont beaucoup moins évolués que, par exemple, ceux qui font parti du côté blanc, et, alors, il y a un conflit entre les deux. Mais cela obtient aussi la dégénération des corps, des cellules et des races.

    C’est pour cela que la ligne, justement, des deux mondes que composent la Terre est très vite tracée, et vous comprendrez en ce sens ce que je veux dire sans les nommer. Et, croyez-moi, la ligne est très vite tracée, parce qu’il y a des races qui justement dégénèrent, qui ne peuvent plus permettre que des âmes bien intentionnées et évoluées viennent s’incarner.

    • Ceci est le grand problème de la Terre alors ?

    Non seulement, c’est un grand problème, mais je dirais que beaucoup plus que les formes noires de la pensée, c’est le problème majeur pour essayer justement de faire passer la Terre dans un autre cycle d’évolution. Parce que si les corps dégénèrent de plus en plus, si leurs vibrations s’épaississent, et s’avilissent de plus en plus, il n’y aura pas assez de corps pour justement recevoir des gens capables de faire passer la Terre dans un autre cycle d’évolution nommé l’Ère du Verseau.

    Disons que le problème-clé, le problème majeur, réside plutôt là-dedans. C’est pour ça qu’il faut absolument que vous appreniez aux gens à penser, de façon à préparer une race nouvelle, de façon à ce que leurs cellules, leurs corps, soient dans une éthique suffisamment évoluée, pour que des âmes évoluées acceptent de venir s’incarner dans ces corps-là.

    Sinon, la Terre continuera à dégénérer comme c’est déjà arrivé, d’ailleurs. C’est déjà arrivé, que les corps avaient tellement dégénérés, toutes les âmes évoluées partaient de la Terre, ne voulaient plus revenir, et ont laissé la planète à des âmes beaucoup plus basses, qui ont fait régressé justement la planète jusqu’au stade que, vous, vous appelez les ‘hommes des cavernes’. Alors, il y a eu tous ces problèmes-là. Ils sont redescendus.

    • Donc, il existait avant les ‘hommes des cavernes’ une race plus avancée sur la Terre ?

    Non seulement, il existait une race plus avancée, mais il y en a eu beaucoup d’autres. Parce que la Terre n’a pas été toujours à ce même endroit du Cosmos. La Terre, autrefois, était beaucoup plus proche du Soleil. Elle est sortie du Soleil, comme un enfant sort du ventre de la mère. Et la Terre, autrefois, était un Soleil. Et c’est pour cela qu’il y a sur la planète, des enfants du Soleil justement. Parce qu’autrefois elle était un Soleil.

    • Donc, nous comprenons que ce qui empêche la Terre d’évoluer actuellement, c’est cette dégénérescence sur des corps. Si il y dégénérescence des corps, c’est parce qu’il doit y avoir dégénérescence du point de vue du mental, de l’esprit ?

    Exactement, c’est pour cela que j’insiste pour que vous appreniez aux gens qu’ils sont, à leur insu, des magiciens noirs. Parce que cela va très vite. En trois générations, une race peut se perdre.

    Il suffit que le père commence à mal penser, pour qu’il influence déjà son fils à mal penser. Si ce fils, alors qu’il a encore, lui, le choix entre le bien et le mal, mais si le fils a une nature faible ou qu’il subit des épreuves de telle façon qu’il préfère penser le mal, alors, justement, son fils à lui sera définitivement un magicien noir, comme je vous l’ai enseigné, la nature dont je vous ai enseigné tout à l’heure. Et, à ce moment-là, en trois générations, voilà une famille, voilà un corps, voilà une race qui est perdue. Et qu’il faudra des années et des années pour essayer justement de ré-élever.

    Pourquoi croyez-vous que nous envoyons des Fils de notre Ciel sur la Terre ? Pour que, justement, leurs vibrations élevées permettent aux cellules du corps d’évoluer la race. Cela a toujours été fait : ils viennent, ils descendent, ils s’incarnent, ils prennent des corps, comme ça, de partout, presque au hasard je dirais. En ce sens, je dis « hasard » dans le sens qu’ils prennent des corps dans n’importe quel niveau social et milieu social.

    Ils s’y incarnent afin que, justement, d’une façon générale sur la planète, la fréquence de ces corps soit élevée, afin de permettre à d’autres âmes plus évoluées de venir un jour s’incarner dans une race qui soit digne d’eux. Sinon, il ne peut pas y avoir d’évolution.

    Tant que l’instrument nommé corps, nommé cerveau, n’est pas assez évolué pour recevoir une âme, l’âme ne vient pas.

    •  

    « 04 07 85 Comprendre l'initiation
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :